• Bonjour tout le monde

    "Credi" n°30 cette semaine. Nous sommes déjà presque fin Juillet, que le temps passe vite ouch

    Allez-vous tous bien ? Kaikoux, j'ai eu de tes nouvelles, jeudi dernier, c'est super mais nous n'avons plus de nouvelles de notre sibérienne de l'Est, j'espère qu'elle va bien et que son mari va mieux. Du côté des amoureux parisiens, pas de nouvelles non plus, est-ce que tout va bien tout là-haut ?

    Plus de nouvelles également de Marialis, Rat fruitier, etc... Vous êtes en vacances, les copines ?

    Pour ce qui est du temps, après une petite pluie la nuit dernière et ce matin, le soleil est revenu et il fait un peu moins chaud aujourd'hui, 29,5 °, au lieu des 36° des jours derniers, l'air est un peu plus respirable smile

    Je vous souhaite à tous-toutes une bonne semaine. Faites de belles balades dans la nature ou prélassez-vous sur un transat loin de la foule. Gros bisous.

     Bonjour tout le monde

    « Bonsoir les copains, copinesCoucou les amis-ies »

  • Commentaires

    5
    Jeudi 23 Juillet à 13:38

    Hello miss Marmite. 

    Les enfants devraient accepter l'idée qu'on a qu'une vie et que ce n'est pas parce qu'on arrive près de la retraite qu'on doit la mettre en suspens. Aujourd'hui la technologie nous permet de rester en contact quotidien par vidéo interposée. C'est quand même appréciable.  Alors le chantage à l'affection ne fonctionne pas en ce sens. 

    Il faut faire selon vos envies à vous. Tant que vous pouvez le faire, profitez de la vie et faites vous plaisir.  Les enfants finiront par comprendre, en tout cas, il faudra bien qu'ils acceptent votre décision. Et puis pourquoi ne pas envisager des vacances familiales pour découvrir le nouveau lieu. Les petits enfants seront heureux du dépaysement et en plus c'est trop cool un papy et une mamy globe-trotters.  

    Vous avez veillé sur vos enfants, vous avez tenu votre rôle de parents, de grands-parents. Maintenant pensez à vous. 

    Bisous Miss Marmite. 

    4
    Jeudi 23 Juillet à 07:30

    Bonjour les fifilles

    C'est bon on le tient notre été chaud et ensoleillé. Ici les grosses chaleurs se sont installées depuis le 14 juillet. Du coup il y a un confinement naturel dans la journée et de plus en plus de villes touristiques de la région impose le masque même dans la rue (Argeles, Canet, Collioure) en particulier. Mais je constate qu'il y a beaucoup moins de monde que les autres années. Beaucoup de locations bradées en attente de locataires. Côté catalogne sud la frontière est en train de se fermer petit à petit sans faire de bruit. Je m'explique : si tu est frontalier pas de problème. Par contre si tu est un touriste on te met en garde sur le risque de confinement en quatorzaine dans le lieu de location.La ville de la Junquera (5 km de la maison) est confinée interdiction de sortir sauf urgences et courses, masques obligatoires dans la rue et les magasins. 

    Ely40 nos amis sont certainement pris par la vie courante. C'est vrai qu'internet est plus calme en ce moment.

    Pestoune courage ma grande. Pas évident de tenir le coup dans ces circonstances. Prends toi des "bulles" d'oxygène et de repos sinon à long termes tu vas craquer. Je l'ai vécu quand petit mari était hospitalisé à Montpellier (150 km) je faisais le trajet tous les jours après le travail pendant 2 mois. A la fin j'en arrivé à détester petit mari et sa maladie. Faut arriver à trouver la juste mesure ce qui n'est pas évident.

    Ici c'est plutôt tendu dans la famille on propose à petit mari une promotion (directeur service masques) pour la fin de l'année. Le hic c'est que c'est pour la mise en place dans les usines du Mexique et du Portugal (6 mois dans chaque). Ce qui veut dire que l'on laisse tout y compris la maison et que l'on part à l'aventure si on peut dire puisque la maison mère s'occupe du logement et de l'installation. Pour ma part aucun problème à partir du moment que je peux accéder aux soins obligatoires pour ma santé et que mes chattes nous suivent. Petit mari est sur un petit nuage c'est une opportunité à 2 ans de la retraite. Ce sont les enfants qui ne comprennent pas le pourquoi du comment alors qu'on ne se voit que 2 fois par an. Alors chantage aux sentiments, nous ne verront pas les petits enfants grandir, comment peut-on à notre "âge" vouloir jouer les aventuriers et partir vivre à l'étranger, laisser notre entourage (parents, soeur, enfants et petits enfants). On est pris entre 2 feux (pour des anciens pompiers c'est logique) penser à nous ou penser à la famille. Si vous pouvez me donner votre avis ce serait bien. Je suis un peu déçue de voir que personne ne prend en compte nos envies et nos désirs.

    Bon les fifilles je vous laisse en attendant vos avis et vos critiques.

    Bonne semaine.

      • Jeudi 23 Juillet à 15:47

        Coucou Miss Kaikoux,

        Oui, on a un vrai été, lol wink2 Je vois qu'il fait très chaud chez toi. Ici, nous avons 33° aujourd'hui, c'est  un peu moins que les jours précédents et le soir, un petit vent frais se lève et ça fait du bien.

        Il y a moins de monde chez toi, ah bon, ben, c'est bien pour le covid mais moins bien pour les commerces. Ici je ne suis pas sûre que ce soit pareil car quand je vais faire mes courses, il y a des gens partout même aux heures où c'est plus calme d'habitude mais comme je ne vais pas à la plage actuellement, je ne peux pas trop comparer avec les années précédentes.

        Pour la promotion de ton mari, c'est une belle opportunité et si vous êtes tous les deux partants pour cette aventure, alors foncez cool L'âge n'a rien à voir et puis vous n'êtes pas des grabataires non plus wink2 Je comprends que cela fasse un peu peur à vos enfants mais ce n'est que pour un an si j'ai bien compris. 

        Au Portugal qui n'est pas si loin de la France, je connais bien et  franchement, il n'y aura aucun souci là-bas ni pour votre installation qui en plus, sera prise en charge, ni pour le suivi de votre santé, les hôpitaux sont aussi performants que les nôtres sinon plus. Je me suis retrouvée coincée du dos dans l'un de nos voyages et j'ai été hospitalisée. On s'est de suite occupés de moi et j'ai été très bien soignée. De plus, les portugais sont très accueillants, ils vivent pratiquement comme nous et beaucoup parlent français et/ou anglais. La vie est aussi moins chère là-bas sur plein de choses. Tu connais la ville d'installation ?

        Pour le Mexique, c'est plus loin et je ne connais pas du tout mais à mon avis, ce doit être sympa aussi de vivre là-bas quelque temps. Un peu de dépaysement fait toujours du bien. Et je suis d'accord avec notre sibérienne, les moyens actuels de communication nous permettent des contacts faciles même loin les uns des autres. Vos enfants font leur vie. Ils seront tout heureux de vous retrouver à votre retour et ils pourraient peut-être même prendre quelques jours de vacances pour aller vous voir sur place.

        Il faut penser à vous deux désormais. Gros bisous.

         

    3
    Mercredi 22 Juillet à 22:00

    Bah si j'avions donné des nouvelles sur le dernier post, Ely. 

    Je te copie-colle : 

    "Sinon viendez chez moi les topines, c'est mort de chez mort. Tout le monde préfère aller chez vous et ici c'est super calme.  

    Pour moi le masque s'impose, pas le choix vu que je suis tous les après midi au centre de rééducation. Tu rentres pas sans un masque chirurgical et sans désinfection des mains. Comme vous je trouve ça tellement évident que je ne comprends pas que les gens se soient relâchés.  En mars tout le monde pleurait pour avoir un masque et là personne ne veut le porter. Le Français est un con. 

    Prenez soin de vous les amis. Gros bisous à vous"

     

    Oui déjà fin juillet. Le temps passe vite mais pas assez pour mon homme à roulettes toujours coincé au centre de rééducation. C'est long, tout est détraqué et il faut tout remettre à la normale et retrouver les forces pour retrouver son autonomie.  Mais la Sibérienne est là pour lui donner un peu d'énergie. Mais j'avoue que les va et vient quotidiens depuis un mois me fatigue quelque peu. Heureusement le centre de rééducation est plus près. Une demi-heure de route (par voie rapide) de la maison. 

    Du coup, on n'a pas pu voir nos enfants et nos petites filles. Ce n'est pas la place des petits bouts le milieu hospitalier mais elles me manquent. 

    Gros bisous à vous tous et bonne semaine. 

      • Jeudi 23 Juillet à 14:09

        Coucou Pestoune,

        A y est, j'ai répondu à ton message sur l'autre post. Merci pour ton copié-collé et désolée, je ne l'avais pas vu. 

        Ton mari est très courageux mais c'est sûr qu'il doit trouver le temps long. On aime toujours mieux être chez soi, même malade. Et de ton côté, tu as affronté tout ça avec un courage et une énergie exemplaires. Soutenir et redonner le moral à ton mari n'a pas du être facile tous les jours. Et heureusement que le centre n'est pas très loin de chez toi car faire des tas de kms est loin d'être reposant.

        J'espère sincèrement que ça va aller de mieux en mieux rapidement pour lui afin que vous vous retrouviez et que tu puisses te reposer enfin.

        Gros bisous ma sibérienne et courage. Je pense fort à vous deux. 



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :